jeudi , 3 décembre 2020

Mission ONU/CEDEAO/UA: Dalein a finalement reçu la délégation à son domicile

Après avoir poliment rejeté l’offre de rencontre de la mission conjointe, ONU/CEDEAO/UA, le leader de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo, s’est finalement résolu à recevoir le ghanéen Ibn Mohamed Chambas et ses collègues à son domicile privé de Dixinn.  

L’objet de la présence de la mission conjointe dans nos murs vise à trouver des solutions à la crise post-électorale que traverse le pays depuis une semaine.

La rencontre a dû se tenir tard lundi (ndlr aux environs de 19h) en présence de certains membres de son état-major dont Ousmal Gaoual, Fodé Oussou Fofana, Kalémodou Yansané et Aliou Condé. Une dizaine de journalistes de la presse nationale et internationale étaient également présents.

Comme nous l’avions annoncé auparavant, le champion de l’UFDG avait exigé que sa rencontre avec la délégation se tienne à son bureau.

Pour les missionnaires, cette exigence de Dalein pouvait être considérée comme un ‘’refus poli’’, dans la mesure où ils n’avaient aucun moyen de pression sur le gouvernement pour laisser Dalein aller à son bureau.

Ce dernier ayant expliqué qu’il a pris le soin de confiner l’opposant à son domicile dans le seul but de le protéger ainsi que sa famille, de velléités d’individus et de groupes de personnes isolés.  

Pour rappel, le candidat malheureux (ndlr: selon les résultats provisoires de la CENI) de la présidentielle est barricadé à son domicile de Dixinn depuis le lundi 19 octobre 2020, au lendemain de la tenue de la présidentielle.

Il avait demandé, à travers les réseaux sociaux, à ses militants de descendre dans les rues pour protéger ‘’sa victoire dès le premier tour’’, selon des résultats que lui et son état-major détiendraient.

Selon des sources bien informées, la délégation a également pu rencontrer dans la même soirée  le chef de l’Etat le Pr Alpha Condé, que la CENI a déclaré vainqueur au premier tour de la présidentielle avec 59,49%.

Depuis le début de la crise, on dénombre 21 morts (civils et forces de l’ordre) et de nombreux dégâts matériels, selon un bilan officiel dressé par le Gouvernement.

Mamadi Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*