jeudi , 22 octobre 2020

En Guinée, l’An 62 de l’Indépendance célébré sur fond de crise sanitaire

C’est dans la sobriété, dans le respect strict des mesures barrières, que la fête de l’Indépendance a été célébrée ce vendredi 2 octobre, à Conakry. Cette année, Coronavirus oblige, les festivités du 62è anniversaire de l’accession de la Guinée à la souveraineté nationale n’ont pas connu de défilés, ni de regroupements de masse.
 
A la Place des Martyrs, dans la commune de Kaloum, le président de la République a procédé à un dépôt de gerbe en hommage aux compagnons de l’Indépendance en présence de plusieurs plusieurs personnalités politiques et des diplomates en Guinée.
 
Après le dépôt des gerbes de fleurs, le Pr Alpha Condé a rendu un hommage à nos martyrs pour le sacrifice consenti pour la liberté des guinéens.  « Un noble combat qui a donné de la voie à beaucoup de pays africains en matière de réclamation de leur indépendance », s’est-il réjoui. 
Le président Alpha Condé a rappelé l’implication historique de la Guinée dans la création de plusieurs organisations sous-régionales notamment l’OUA, l’ancêtre de l’Union africaine et la CEDEAO. « La Guinée a marqué le monde de par sa capacité à produire des cadres de haut niveau qui ont tracé non seulement les voies pacifiques à suivre pour l’indépendance de l’Afrique, mais aussi permettre à ce continent de combler la plupart des vides à travers ces organisations », a-t-il déclaré
 
Malgré le contexte sanitaire, certains compagnons de l’indépendance n’ont pas voulu se faire compter l’évènement, fut-il sobre.  C’est le cas d’Elhadj Biro Kanté qui a fait le déplacement de la Place des Martyrs pour montrer son « esprit patriotique » et « l’amour pour le pays ». Il a invité les guinéens à la paix et à une prise de conscience pour faire avancer leur pays.
 
Sékouba Kourouma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*