dimanche , 25 octobre 2020

Labé : 50% des cartes d’électeurs retirés en trois jours

La distribution des cartes d’électeur se poursuit dans la circonscription électorale de Labé. Le constat montre que le retrait des cartes évolue à grand pas. Mais des difficultés sont parfois notées par endroit par le président de la CEPI.


Plusieurs citoyens soutiennent qu’ils ont du mal à récupérer leurs cartes malgré qu’ils possèdent des récépissés. Au total, la préfecture de Labé compte 104 commissions de distribution de cartes d’électeurs dont 45 dans la commune urbaine. En trois jours de distribution, près 50% de ces cartes ont été retirés sur les 169 542 au programme.


« Tout se passe bien depuis le lancement officiel dans la sous-préfecture de kouramangui. Nous avons 104 commissions dont 45 dans la commune urbaine de Labé pour distribuer les 169 542 cartes que compte la préfecture. Au troisième jour, nous sommes déjà à 49,96% de cartes retirés. Donc sur les 169 542 cartes, on avait pu repartir en trois jours un peu plus de 84 000 cartes. C’est pour dire qu’à l’allure où vont les choses, dans 15 jours, nous serons à 99,95%. Donc nous allons finir l’opération de distribution rapidement », s’est confié le président de la circonscription électorale de Labé qui, malgré cette avancée considérable ne nie pas les difficultés rencontrées.


El hadji Lamine Sangaré, rasure également que les activités sur les bureaux de vote ont débuté.


« Nous ne pouvons pas dire que tout marche comme sur des roulettes. On note çà et là, des petites difficultés puis qu’il y’a certains de nos électeurs qui ne retrouvent pas leurs cartes malgré qu’ils ont leurs récépissés. Il se trouve aussi que d’autres se sont déplacés. Par rapport aux bureaux de vote. Nous avons reçu des instructions d’informer les structures particulièrement les partis politiques. Nous nous attelons à ça pour ne pas être pris au dépourvu » a rassuré le technicien électoral au micro de notre correspondant régional.


A côté, les sonorisations qui donnent la couleur de la campagne électorale ont déjà commencé à occuper les ruelles de la ville.


AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*