jeudi , 24 septembre 2020

Conakry : la municipalité de Matoto donne un ultimatum aux promoteurs de motels

La Mairie donne un mois aux détenteurs de motels et maquis pour mettre fin à leur travail dans les marchés.

Les conseillers communaux de Matoto avaient voté à l’unanimité l’interdiction des dortoirs, des motels et des maquis dans tous les marchés relevant de leur juridiction. C’était lors de la dernière Session extraordinaire, tenue le 10 août 2020.

En vue de la mise à exécution de cette décision, le maire a convoqué mardi, 08 septembre 2020, les acteurs concernés notamment les administrateurs de marchés et les responsables des motels, dortoirs, et maquis pour lancer un dernier avertissement avant le début des opérations de déguerpissement prévues pour fin septembre.

Au cours de son intervention, le Maire Mamadouba Tos Camara, a dénoncé les pratiques malsaines et avilissantes qui se passent dans ces lieux notamment la recrudescence du banditisme et la prostitution, qui constituent de nos jours une menace pour la sécurité des commerçants et de leurs biens. Il a enfin demandé aux propriétaires de quitter le plus tôt possible les marchés.

Visiblement contents, les administrateurs ont salué et félicité le conseil communal d’avoir pris cette décision salvatrice.

‘’Cette situation était devenue insupportable et pour les commerçants et pour les riverains des marchés. Donc mettre fin à ces pratiques dans nos marchés est un ouf de soulagement pour l’ensemble des personnes qui fréquentent les marchés », s’est réjoui un des administrateurs.

Les propriétaires de ces lieux quant à eux, même si cette décision n’est pas de nature à arranger leurs affaires, ils reconnaissent le bien-fondé de leur départ.

Pour la sécurité donc des citoyens, ces derniers ont promis d’obtempérer et libérer les lieux au plus tard à la fin de ce mois de septembre.

AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*