vendredi , 30 octobre 2020

Covid-19 : MSF transfère l’unité de traitement de Nongo aux autorités guinéennes

Médecins Sans Frontières a annoncé lundi le transfert de l’Unité COVID-19 du Centre de Traitement des Epidémies de Nongo, en banlieue de Conakry, aux autorités guinéennes.

C’est après trois mois de présence sur le site que l’ONG a annoncé avoir transmis les équipements et la gestion de l’unité sanitaire au gouvernement guinéen. 

Il revient désormais à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) de poursuivre la prise en charge des cas confirmés au Coronavirus.

On rappelle que c’est avril, alors que la Guinée fait face à une flambée de cas positifs, que MSF a ouvert dans le cadre d’un projet d’urgence de trois mois l’unité Covid-19 du CTE de Nongo d’une capacité de 75 lits.

Plus de 340 patients y ont été hospitalisés, selon nos informations.

« Aujourd’hui, la pandémie est très loin d’être finie, mais le nombre de sites d’hospitalisation s’est accru. L’intervention d’urgence de MSF n’est donc plus requise et notre unité COVID-19 peut être transmise aux autorités », a expliqué le Chef de mission de MSF en Guinée Arnaud Badinier. « Nos équipes vont à nouveau pouvoir se concentrer  totalement aux autres urgences sanitaires dans le pays », a-t-il dit. 

Outre la prise en charge médicale, psychologique et alimentaire des patients,  MSF a dit avoir assuré la recherche et le suivi de contacts, la désinfection de maisons de patients confirmés et des activités de sensibilisation autour du site de Nongo. « Des promoteurs de santé et des conseillers éducateurs ont été mobilisés pour soutenir les mesures de prévention, d’information et de promotion des gestes barrières au centre de traitement de Nongo », a souligné l’ONG dans un communiqué. 

Fanta Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*