jeudi , 24 septembre 2020

Élie Kamano, le Reggae man qui lorgne le Palais présidentiel

L’auteur compositeur guinéen Élie Kamano a été investi dimanche 9 août candidat du Parti guinéen pour la solidarité, la démocratie et le développement (PGSD) a l’élection présidentielle d’octobre prochain.

Aussitôt investi, le reggae man guinéen, très critique dans ses titres et qui milite depuis plusieurs années aux côtés de leaders d’opposition a rappelé à ses supporters que le pouvoir peut et doit se conquérir par la voie des urnes.

Dans ses premières déclarations, le chanteur ne dit pas ouvertement son opposition à une candidature éventuelle du président Condé pour le un troisième. 

« Une lutte s’exprime par deux voies. La première voie s’exprime par les protestations, les manifestations voire même les émeutes qui conduisent souvent les pays dans un chaos indescriptible.

La seconde voie, c’est par les urnes. Telle est la voie qui nous reste à expérimenter. Il y a un adage qui dit que celui qui règne par les armes, périra par les armes.

Alpha Condé n’est pas arrivé par les armes, mais par les urnes. Alors s’il se présente, allons le battre dans les urnes pour mettre notre empreinte dans la gouvernance de la Guinée.

Faisant en sorte que ces élections soient une sanction que le peuple de Guinée doit infliger au système corrompu et insoucieux de la précarité des conditions de vie de nos compatriotes. Faisant en sorte, comme dans les autres pays, les urnes soient notre voie de recours ». 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*