jeudi , 24 septembre 2020

Aboubacar Sylla : « Le RPG doit doit s’ouvrir, tout faire pour être un parti national »

A l’ouverture de la convention nationale du RPG mercredi, à Conakry, le ministre des Transports et Porte-parole du gouvernement, Aboubacar Sylla, a invité les caciques du parti au pouvoir à accepter d’ouvrir la formation aux nouveaux adhérents. 

Les militants de la 25è heure comme on le dit en Guinée sont-ils ségrégués au RPG? La question a tout son pesant d’or.

En s’exprimant mercredi à l’ouverture de la convention du Rassemblement du Peuple de Guinée, le porte-parole de la CODECC (Coalition Démocratique pour le Changement dans la Continuité), groupe constitué d’alliés et d’anciens opposants, a invité les membres du RPG originel à accepter les nouveaux venus. 

Sylla a tout d’abord rassuré de la détermination de sa coalition à soutenir les idéaux du RPG et de son fondateur; le Pr Alpha Condé. 

Mais il a toutefois mis en garde contre les  mesquineries qui ont mis fin aux jours des deux premières formations politiques ayant présidé aux destinées de la Guinée. 

« Il faudrait que le RPG ne subisse pas le sort des partis au pouvoir qui l’ont précédé, c’est-à-dire le PDG et le PUP », a prévenu l’ancien Porte-parole de l’opposition. Avant de préconiser ses solutions propres à lui. « Pour cela, le RPG doit s’ouvrir, il doit tout faire pour être un parti transversal, un parti national ». 

En véritable donneur de leçon, celui qui s’exprimait au nom de l’opposition avant de transférer à la mouvance présidentielle n’a pas manqué de rappeler que chaque acteur politique peut changer de position d’un moment à l’autre. « Et quand j’écoute le Président de la République quand il demande au RPG d’aller vers tout le monde parce que lui, il sait que l’adversaire d’aujourd’hui peut être l’allié de demain, tout comme l’adversaire d’hier peur être l’allié d’aujourd’hui, je me dis que le RPG est sur la bonne voie ».

Et Aboubacar Sylla de conclure : Le RPG doit « persévérer à s’ouvrir, à accueillir tous les guinéens qui sont épris de justice sociale, de développement et d’égalité ». 

Le message va-t-il passer ? Wait and see. 

Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*