jeudi , 13 août 2020

A la découverte de l’Académie KPC, la voie de l’avenir du football guinéen

Sur les collines qui surplombent Khorira dans la préfecture de Dubréka, à une soixantaine de kilomètres de Conakry, sort actuellement de terre un complexe sportif de haut standing. Oeuvre du richissime homme d’affaires qui a fait fortune dans les BTP, Kerfalla Camara (KPC), ce complexe sportif qui porte d’ailleurs son nom, devrait être opérationnel dès l’année prochaine. 

Bâtie sur une superficie de 13 hectares avec possibilité d’extension sur 17 autres hectares, l’Académie KPC est un bijou. Une fois les clés rendues par les ingénieurs, elle contribuera à coup sûr au rayonnement du mythique club Hafia FC dont le magnat en est le président, mais aussi et surtout le football guinéen de façon générale. 

Hommage aux anciennes gloires du Hafia

A l’Académie KPC, tout y est pensé. Tout y est prévu. Des infrastructures sportives et éducatives de haut niveau, répondant aux normes internationales, sont en cours de réalisation pour permettre l’éclosion dans un futur proche de footballeurs de talent.

« De notre futur nid de champions, naîtront les générations futures, les graines de champion inspirés des exploits de Petit Sory, Chérif Souleymane, Papa Camara et Bangaly Sylla qui feront la fierté de toute la Guinée », affirme avec confiance Kerfalla Camara. 

A l’entrée de l’imposant complexe qui augure de très bonnes perspectives pour le football guinéen, le visiteur est conquis par le Bloc administratif  « Chérif Souleymane », du nom du légendaire buteur du Hafia, seul joueur de Guinée à avoir été sacré Ballon d’Or africain en 1972. Construit sur une surface totale de 2 243 m², la bâtisse dispose d’un amphithéâtre, un auditorium, des salles de réunion, 9 bureaux, la boutique du club, une cafétéria et un musée. 

La structure de formation dispose aussi d’un Bloc académique baptisé Soriba Soumah (Edenté). Il s’agit d’un bâtiment mixte qui abrite des bureaux, quatre salles de classe et une destinée aux Travaux pratiques. De même, il y est prévu un restaurant, des salles polyvalentes et un réfectoire pour les jeunes et un espace VIP.

« Pour nous, l’éducation est essentielle. Elle va de pair avec le sport. C’est pourquoi nous allons dispenser des cours aux pensionnaires quand ils ne sont pas au terrain », explique Ibrahima Sory Gueye, Président Délégué du Hafia Football Club. 

Est sorti aussi de terre, un Bloc médico-sportif « Naby Laye Papa Camara » qui abrite la salle de sports et de musculations, la salle de consultations médicales et soins, la lingerie et les vestiaires. 

Enfin, un quatrième Bloc qui s’élève sur deux niveaux est dédié au Dortoir. Baptisé Ousmane Thiam « Tolo », l’édifice aura une capacité d’hébergement de 60 à 80 pensionnaires au Rez-de-chaussée. Tandis que l’équipe professionnelle du Hafia prendra ses quartiers au 1er étage.  Ce dernier bâtiment dispose de 33 cabines stagiaires et 2 cabines responsables de 20 m² ainsi que deux sales de détente et une salle TV. 

L’Académie de football KPC sera aussi doté de quatre terrains, disposant chacun de pelouses synthétiques aux normes Fifa et d’un éclairage artificiel pour la formation pratique des jeunes pousses du club.

Comme les bâtiments, les terrains portent aussi des noms de footballeurs ayant mouillé le maillot pour le Hafia dans les 70, l’époque de gloire du club historique de la capitale guinéenne. Mamadouba Maxime Camara, Bangaly Sylla, Mamadou Aliou Kéita et Morciré Sylla sont immortalisés sur les quatre terrains d’entrainement. « Tous les équipements des terrains sont disponibles », assure Gueye. 

Satisfactions et espoir

La fin des travaux est prévue en décembre. Les ingénieurs indiquent que le projet est réalisé à 85%.

Mais en attendant, les investissements réalisés et la vision des dirigeants actuels du Hafia FC suscitent admiration et espoir. Si bien que ce vendredi 10 juillet, à la faveur d’une visite du site, tout le gotha des dirigeants du football en Guinée était unanime. L’Acédémie de football KPC promet un avenir radieux du club des « vert et blanc. »

Pour Ousmane Thiam « Tolo », ancien sociétaire du Hafia, les mots manquent pour exprimer leur joie de voir leur club de cœur sur la bonne trajectoire. « La jeunesse est l’avenir du pays et vous, les présidents des clubs et fédérations, l’avez compris », confie-t-il. 

Même sentiment de satisfaction pour le président de la Fédération guinéenne de football, Mamadou Antonio Souaré. « Je suis heureux de l’évolution du football guinéen. Je pense sincèrement que mon fils KPC n’a pas fait ce projet pour ses enfants mais pour toute la Guinée », souligne-t-il. « J’ai fait trois ans de casting pour le (KPC, ndlr) convaincre à venir dans le football, c’est moi qui l’ai emmené dans le football. Et s’il fait un tel investissement, la première personne qu’il honore, c’est ma personne.  Et aujourd’hui je ne regrette pas mon acte, le fait qu’il rejoigne le football… Je lui ai dit si tu réussis dans le football, ça serait un grand honneur pour moi. Mais, si tu échoues, je me sentirai responsable et Dieu merci aujourd’hui cela ne s’est pas produit ». 

Bouba Sampil, président de l’A.S Kaloum, un autre club rival se dit aussi satisfait des travaux en cours. « KPC nous a mis une pression terrible. Je retiens de l’homme la ténacité et l’ambition de bâtir un club. Nous allons relever le défi », lance-t-il.

Le ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine historique Sanoussi Bantama Sow salue un projet « extraordinaire » et « costaud ».

Pour lui, à travers l’Académie KPC, la Guinée n’a plus rien à envier à  un autre pays dans le cadre de la formation en football.

« On ne peut pas parler de sport sans parler d’infrastructures », encourage le ministre. « La réalisation des centres de formation de Yorokoguia et de Khorira prouvent que la volonté du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, de libéraliser le sport est effective.  Je profite de l’occasion pour dire que Kerfalla Cmara bénéficiera de tout le soutien du gouvernement à sa tête le président Alpha Condé », promet-il. 

O. Elie Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*