mercredi , 15 juillet 2020

Gouvernement : le ministre de la Justice lâché après le sale boulot

Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Mamadou Lamine Fofana a été remplacé à son poste vendredi 19 juin par l’Agent judiciaire de l’Etat Mory Doumbouya à la faveur du « léger » remaniement gouvernemental. Un départ difficile à comprendre qui intervient trois mois seulement après le Référendum sur la Constitution.

Le projet de nouvelle constitution a exacerbé les clivages politiques en Guinée depuis plus d’un an. De nombreuses personnes sont mortes dans le pays en rapport avec les manifestants politiques liées à cette initiative.

Mamadou Lamine Fofana est un artisan majeur du changement constitutionnel intervenu recemment en Guinée. Lorsqu’il s’est agi de porter le projet et de constituer une équipe de juristes pour la rédaction de l’avant-projet, c’est à lui que le Président de la République a confié la tâche. En juin, lors qu’il s’est aussi agi d’éteindre la polémique autour de la falsification de la Constitution publiée au Journal officiel de la République, c’est encore lui, en tant que ministre de la Justice, qui est intervenu dans les médias pour calmer les nerfs et rappeler que la nouvelle Loi fondamentale publiée au Journal officiel de la République s’impose désormais à tous.

Très déterminé à mettre fin aux multiples récrimination, Fofana n’a pas manqué de signifier à qui veut l’entendre que l’adoption du texte final par le référendum met hors d’usage tous les documents qui ont contribué à son élaboration. Et c’est fort de la légitimité constitutionnelle que le nouveau texte est applicable et opposable à tous.

Le remplacement de cet architecte de la réforme constitutionnelle demeure une surprise générale pour les citoyens lambda. Mais pour des analystes avertis, il paye pour la cacophonie survenue autour de la Constitution fraîchement adoptée.

En attendant tout autre point de chute, il va désormais se contenter de ses Fonctions de ministre Conseiller à la Presidence chargé des relations avec les Institutions Républicaines.

Kaloumpresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*