vendredi , 23 octobre 2020

Gouvernement : Moustapha Naïté résiste au tsunami

Le ministre des Travaux publics Moustapha Naïté a été confirmé vendredi à son poste à la faveur du remaniement gouvernemental opéré par le président Alpha Condé. Une reconduction qui ressemble, à observer de près, à une véritable résistance à un tsunami.

« Gratitude et remerciements au Président de la République, Pr Alpha CONDÉ et au Premier Ministre, Dr. Ibrahima Kassory FOFANA pour la confiance et l’honneur renouvelés. Ceci appelle à travailler davantage et à mieux servir le peuple de Guinée. Qu’Allah (SWT) nous y aide. Amen », écrivait vendredi nuit, le ministre des TP, Moustapha Naïté, peu de temps après le remaniement ministériel. Le ouf de soulagement qui se lit entre les lignes se justifie pour qui connait les nombreux coups bas dont il fait l’objet depuis plusieurs mois.

Le jeune ministre, 44 ans, qui occupe la tête de ce département ministériel depuis mai 2018 bénéficie de la confiance du Chef de l’Etat pour la seconde fois pour conduire la politique de l’Etat en matière de Travaux publics. N’en déplaise aux fourbes.

Naïté peut désormais respirer un grand coup. Certains le donnaient pour partant. Au sein du camp présidentiel,  il est même devenu objet de plusieurs coups malsains. A tel point qu’en mai dernier, il est obligé de répondre aux accusations montées de toute pièce autour de la rénovation de sa maison à Lambagni, en banlieue de Conakry.  Alors excédé, il répond à ses détracteurs à travers un communiqué dans lequel il dit tout haut ce que beaucoup d’observateurs pensaient déjà plus bas. « Vous n’avez pas besoin de cela pour prendre ma place au ministère des Travaux publics », écrira-t-il, réaffirmant sa détermination à ne pas se laisser à la portée de la méchanceté de certains guinéens. « Est-ce un crime d’essayer de faire au mieux la mission républicaine que le PRG m’a confié pour attirer tant d’adversité dans mon propre camp? », s’interrogeait-il.

Pour autant, les calomnies n’ont pas eu raison de son courage. Moustapha Naïté a continué d’arpenter les routes du pays,  discutant avec les ingénieurs et veillant au respect des normes et qualités des routes en chantiers. Le Président de la République et son Premier ministre qui observent cet engagement sans faille n’ont pas hésité à lui renouveler s leur confiance à la tête du ministère des Travaux publics. 
 
Mamady Fofana
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*