mercredi , 15 juillet 2020

Lola : Pas d’infrastructures de qualité dans les postes frontaliers

La Guinée a encore besoin d’améliorer les conditions de vie des hommes qui sont postés le long des frontières du Libéria et de la Cote d’Ivoire.

En visitant certains postes frontaliers dont entres autres : Gouela, Dirita, Piné, Samoukadou, Fakodouba, Kefadou, jusqu’à Baldou, on se rend compte que notre pays la Guinée reste loin derrière ces pays voisins, en termes de qualité des services rendus, notamment la qualité des infrastructures qui abritent les hommes le long des frontières.

Ces postes de contrôles sont considérés comme des sources de recettes pour le développement du pays, mais faute d’infrastructures de qualité, ces postes ont du mal à remplir de façon convenable leur mission.

Les responsables doivent normalement revoir cette situation afin d’améliorer les conditions de travail des agents des postes frontaliers et même la qualité des services le long des frontières avec les pays voisins du Libéria et de la Cote d’Ivoire.


AGP

— 

Note de la Rédaction : Photo : Le Poste frontalier  de N’Zo Gouéla à la frontière guinéenne avec la Côte d’Ivoire. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*