jeudi , 22 octobre 2020

Confusion autour de l’invitation de Damaro : l’UIP tranche en faveur du président du Parlement guinéen

Amadou Damaro Camara et ses proches peuvent se congratuler et rire aux éclats. Après 48h de doute autour de son invitation à la 5è Conférence mondiale des présidents de parlements, l’institution parlementaire internationale vient de confirmer celle-ci, au grand dam du FNDC.

Dans un courrier adressé au Président de l’Assemblée nationale de Guinée et datée de ce jeudi 18 juin, Madame Gabriela Cuevas   Barron, Présidente de l’Union interparlementaire reconnait, en effet, l’authenticité de l’invitation adressée au chef du Législatif, par ses services. Elle annonce noir sur blanc que le faire-part reste maintenu, déjouant ainsi le plan du Front national pour la défense de la Constitution qui espère voir l’UIP recaler Amadou Damaro Camara. 

« (…)La lettre a ensuite été personnalisée pour chacun des présidents de parlement (y compris plus de 20 présidents nouvellement élus depuis janvier 2020) et envoyée par le Secrétariat de l’UIP directement à toutes les capitales. C’est dans ce contexte que vous avez reçu une invitation officielle, qui est maintenue », explique madame Gabriela Barron. 

Dans le camp présidentiel, cette lettre de confirmation vient en libérateur. Car l’annulation de l’invitation de Damaro, deuxième personnalité du pays et dauphin constitutionnel en cas de vacance du pouvoir, apparaîtrait comme un véritable affront, un rejet du vote du 22 mars par la communauté internationale et l’Assemblée nationale qu’il a accouchée. 

Lire aussi : Le cafouillage inter-parlementaire qui fait rougir Damaro !

Elie Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*