mercredi , 15 juillet 2020

Ibrahima Diallo : ‘’des moutons se sont adossés [au Fndc] dans le but de se vendre très cher, à l’approche de la tabaski’’

Malgré les démissions qu’enregistre le front national pour la défense de la Constitution (FNDC, ses leaders se déclarent invincibles dans leur lutte face au pouvoir autour du 3è mandat en faveur du président Alpha Condé.

Interrogé, ce samedi 13 juin sur le cas des membres du FNDC qui accusent Abdourahmane Sano de détournement, le responsable des opérations du FNDC a rappelé que ceux-là qui accusent le coordinateur du FNDC ne sont pas membres du FNDC.

“Vous savez, il y a des moutons qui se sont introduits dans la cour du FNDC pour brouter de l’herbe à notre insu. Ils se sont adossés [au FNDC] dans l’attente de se vendre très cher à l’approche de la fête de tabaski”, a-t-il ironisé au cours d’une conférence de presse animée par le FNDC, ce samedi. Et d’ajouter : “Vous comprendrez ici que le FNDC est un mouvement très organisé, très structuré dont les informations également sont très sécurisées. C’est pourquoi l’Etat, malgré tous ses moyens, n’arrive pas à déstabiliser le FNDC. Aucun agent secret n’a réussi à infiltrer le FNDC pour avoir des informations. Donc sur ce chemin, il y a plusieurs personnes qui ont tenté de venir pour pouvoir avoir une image au FNDC et aller vendre cette image-là ailleurs. Mais ça n’a pas marché…”

Plus loin de mentionner : “Et rassurez-vous, actuellement le FNDC est cet enfant béni que tout le monde réclame aujourd’hui”.

“Au Fndc, on ne prend pas l’argent espèces de quelqu’un, ce n’est pas possible. Au FNDC, nous n’avons pas de caisse comme projet où vous allez chercher de l’argent et aller justifier (…)”, révèle-t-il. Rappelant que le FNDC est mouvement citoyen : ‘’quand nous devons assister par exemple aux gens qui sont en prison ou pour faire face à l’organisation de nos marches par rapport aux engins, nous cotisons entre nous (…). Et je vous demande également de demander à ces gens-là, qui a donné une fois l’argent au FNDC ou il a contribué ? Et de vous dire il a donné à qui?”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*