dimanche , 27 septembre 2020

Politique: Elie Kamano aussi veut être ministre

La clochardisation de la fonction ministérielle en Guinée peut emmener n’importe qui à avoir des prétentions à occuper cette haute fonction.

Le dernier à ouvrir son cœur aux Guinéens n’est autre que le chanteur et politique Elie Kamano, également président d’un parti fantôme et démissionnaire du FNDC (Forces nationales pour la défense de la constitution).

Dans une interview sur la radio Espace Fm, le reggae man n’exclut pas de  » travailler avec le Gouvernement » si celui-ci lui en faisait la proposition.

Un appel du pied fait aux dirigeants actuels du pays qui pour des raisons de politiques politiciennes, n’hésitent pas souvent à offrir à de vulgaires incultes de hauts postes de responsabilité.

Quoi de plus surprenant que ce garçon qui a compris qu’en Guinée la politique est devenue un véritable fonds de commerce n’ait pas de prétentions?

A travers cette sortie, c’est le système de recrutement au niveau du Gouvernement qui est remis en cause.

A rappeler qu’ Elie Kamano qui a du mal à se frayer une voie dans la musique s’est finalement retrouvé à la tête d’un parti bidon, après avoir bien-sur buté  à diverses occasions au BEPC, le brevet élémentaire.

Mamadi Fofana 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*