mardi , 14 juillet 2020

Obsèques de Mory Kanté : le chanteur guinéen Ibro Diabaté n’est pas content. Alors là, pas du tout!

Le célèbre interprète, auteur et compositeur Ibro Diabaté a tenu a montrer sa déception suite au décès de Mory Kanté, mais surtout de la manière dont se sont faites ses obsèques.

Le défunt surnommé  »griot électrique » avec une quinzaine de disques d’or au compteur, décédé à Conakry mi-mai des suites d’un arrêt cardiaque a été enterré dans la plus stricte intimité.

Coronavirus oblige, les autorités ont, disent-elles, voulu éviter les regroupements pour empêcher une contamination de la pandémie à grande échelle.

Avec la promesse faite par le ministre de la Culture Bantama Sow, de réserver au défunt des funérailles grandioses, dignes du rang du disparu, mais une fois que la maladie sera contenue dans le pays.

Un argument qui est loin de convaincre  » l’enfant du Djakanké kunda » qui d’ailleurs le balaie du revers de la main, dans une courte video vue Kaloumpresse sur YouTube.

 »Quand vous ( Alpha Condé ) aviez voulu faire de la politique, vous avez trouvé les astuces qu’il fallait malgré la présence de la pandémie pour installer vos députés. Pourquoi ne pas user des mêmes stratagèmes pour rendre un hommage mérité à Mory », s’est défendu l’auteur de  »Allah nana », le premier album sorti au début des années 90 qui l’a propulsé au devant de la scène.

 »Il n’y a ( dans ce pays) ni culture, ni droit, ni salle de spectacle. Mory Kanté n’a pas besoin qu’on rebaptise l’école des Arts en son nom. L’homme s’est déjà immortalisé lui-même » a tranché l’artiste en langue Sousou, entouré de quelques amis.

 »Mory Kanté a été enterré dans un cimetière de quartier. Mais il valait mieux que vous tous.(Le Gouvernement) à commencer par Alpha Condé. Mory Kanté valait mieux que toutes vos descendances » a martelé le  »génie des foules ». 

Fanta Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*