samedi , 31 octobre 2020

Covid-19: les lignes semblent bouger entre Madagascar et L’OMS

L’institution onusienne OMS (Organisation Mondiale de la Santé) semble vouloir reconsidérer sa position de rejeter à l’aveuglette tout remède ou toute découverte de médicaments provenant d’un pays africain.

En effet, après avoir décrié le remède malgache Covid Organics, le Directeur général de cette institution Dr Tedros Adhanon Ghebreyesus a  » salué les efforts de Madagascar dans sa lutte contre la Covid-19 et la découverte du Covid Organics » .

Le moins que l’on puisse dire est que les linges semblent avoir bougé quelque peu puisque le DG de l’OMS et le président malgache Andry Rajoelina ont eu des échanges autour du remède malgache.

Sur son compte Twitter visité par Kaloumpresse, Rajoelina a publié que « l’OMS signera une clause de confidentialité sur sa formulation et appuiera le processus d’observations cliniques qui s’étendra en Afrique »..

Le Madagascar, à l’instar de plusieurs pays africains a mis au point un médicament appelé covid-organics qui d’après les pouvoirs publics fait des miracle.

Ledit remède est concocté à base de l’arrhemesia qui est une tisane connue à l’origine comme un anti-paludien.

L’Afrique semble se présenter comme une résilience au Covid-19, car malgré quelques prophètes de malheur qui lui prédisaient la fin du monde, le continent continue d’enregistrer assez moins de cas positifs avec un fort taux de guérison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*