lundi , 10 août 2020
Flash info

Guinée : l’or et le diamant brillent plus dans les mines artisanales que chez les industriels

En Guinée, les exploitants artisanaux produisent et exportent plus d’or et de diamant que les sociétés industrielles qui disposent pourtant d’équipements modernes et des zones d’exploitations importantes et réglementées.

Selon des données du Bureau de stratégie et de développement du ministère des Mines et de la Géologie, les exploitants guinéens des mines artisanales ont exporté une quantité d’or estimée à 446 548 onces en 2019, soit 50% de la production totale de l’or du pays. Dépassant ainsi les productions industrielles réalisées par les deux sociétés SAG et SMD qui étaient de l’ordre de 440 626 onces (49%).

L’exportation semi-industrielle de l’or a totalisé 5 004 onces.

Le département des mines ne précise pas les raisons de cette situation. Mais nous apprenons auprès d’une source qui connait le secteur que ce contraste s’explique notamment par le faible niveau des investissements réalisés par les deux sociétés ces dernières années.

Dans le secteur du diamant, c’est aussi les mêmes réalités. Les producteurs du diamant artisanal ont été de loin les plus performants au cours de l’année qui s’est écoulée avec 200 805 carats exportés, d’après le BSD du ministère des Mines.

Guiter Mining, la seule société industrielle dans le secteur, n’a déclaré que 1 837 carats. Environ 636 carats de diamant semi-industriel ont été produits par la société IET JDIAMOND ET SARL.

Source : Emergencegn.net 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*