lundi , 26 octobre 2020

Le préfet qui dit pouvoir égorger pour le président est muté à Kérouané

Le préfet Sory Sanoh, au centre d’une grosse polémique à N’Zérékoré depuis plusieurs jours, a finalement été muté mardi dans la préfecture de Kérouané. 

M. Sanoh remplace Sékou Touraman Diabaté qui lui, vient à NZérékoré comme préfet. 

Sékou Sanoh avait fait dans le zèle il y a quelques jours en affirmant qu’il ferait tout, y compris égorger une personne, pour obéir à la lettre au président de la République.

« Tout ce que le président dit, nous sommes engagés à appliquer à la lettre. Même si le président dit d’égorger quelqu’un, nous allons le faire. D’ailleurs, nous sommes un peu en retard sinon j’aurais cherché de gros fouets pour distribuer aux gens afin de bien fouetter ceux qui vont tenter de s’attaquer ou empêcher les élections », avait-il dit, provoquant un tollé général en Guinée et une vive indignation dans la région forestière.

Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*