dimanche , 24 mai 2020

Le FNDC veut mobiliser 2 millions de personnes à Conakry pour demander le départ du président

Le Front national pour la défense de la Constitution va organiser jeudi une marche pacifique à l’échelle nationale pour exiger le départ du président Alpha Condé, a annoncé le mouvement ce mercredi à Conakry. 

Dans la capitale Conakry, la marche se déroulera du rond-point de la Tannerie à l’Esplanade du Palais du peuple. Au moins 2 millions de personnes sont attendues, selon le Responsable des opérations du FNDC Ibrahima Diallo. 

Le FNDC compte descendre dans la rue, munis de cercueils, symbole que le projet de modification de la Constitution du Chef de l’Etat est définitivement enterré.

« Cette marche pacifique va exiger le départ de monsieur Alpha Condé pour haute trahison », a expliqué Sékou Koundouno, Chargé de la planification et de la stratégie du FNDC. « S’il viole la constitution, le peuple est en droit de demander purement et simplement son départ ».

Le FNDC estime que le projet de changement constitutionnel proposé par le pouvoir constitue un « coup d’Etat ». Et que le président Alpha Condé s’est rendu « coupable de parjure » en voulant changer la constitution sur laquelle il a prêté serment en 2010 et en 2015.

« L’assassinat de la démocratie guinéenne est programmé. Nous allons descendre dans la rue pour dire à Alpha Condé que la Guinée n’est pas à l’époque de la monarchie », a ajouté Koundouno. 

Faut-il noter que les maries de Matoto, Matam et Kaloum n’ont pas réagi officiellement, aux demandes d’autorisation formulées par le FNDC.

Mais pour le front anti-référendum, l’absence d’une réponse est une autorisation. Et il jure de poursuivre les manifestations tant que le Chef de l’Etat ne retire pas son projet de Référendum constitutionnel. 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*