mardi , 31 mars 2020
Flash info

Quand Alpha Condé refile la patate chaude à la CENI et la Cour constitutionnelle

La président Alpha Condé a annoncé vendredi le report des élections législatives et le référendum constitutionnel. Mais il a également confié à la Commission électorale nationale indépendante de fixer une nouvelle date en commun accord avec la Cour constitutionnelle.

Dans une lettre adressée au président du Niger Mahamadou Issoufou, président en exercice de la CEDEAO, le Président guinéen a relevé que les principales préoccupations de la CENI à ce stade du processus électoral  demeure l’audit du fichier électoral  et la clarification de la situation de quelque 2,49 millions d’électeurs présents dans le fichier.

Le Chef de l’Etat guinéen a donc annoncé à son homologue du Niger un report de deux semaines suffisant, selon lui, pour résoudre les situations pendantes. 

« La CENI va saisir la Cour constitutionnel pour la fixation d’une nouvelle date dans cette fourchette », a-t-il dit. 

Le problème avec cette annonce est qu’un délai de deux semaines est largement insuffisamment pour résoudre les crises liées au processus électorale en Guinée. Une nouvelle date dans cette fourchette pourrait à nouveau être intenable.  

Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*