jeudi , 4 juin 2020

Depuis son lit de convalescence à Abidjan, Sidya mobilise ses troupes pour les manifs

Après son malaise cette semaine à Abidjan, le leader de l’Union des forces républicaines a donné de ses nouvelles. C’était ce samedi 8 février à l’occasion de l’Assemblée générale hebdomadaire se son parti.

Au bout du téléphone, l’ancien Premier ministre s’est voulu rassurant.

« Ne vous inquiétez pas, je vais très bien, je n’ai aucun problème. Ils ne veulent pas que nous soyons dans la lutte. Dès que je finis ma rééducation, je rentrerai à Conakry. N’écoutez pas les gens, vous avez constaté que je vais bien », a calmé le leader de l’UFR.

La presse a relayé cette semaine des informations faisant état d’un malaise que l’opposant aurait eu dans la capitale ivoirienne. Malaise qui aurait nécessité un déplacement du président Alassane Ouattara à son chevet.

Mais le président de l’Union des forces républicaines a une toute autre lecture de cette visite présidentielle.

« Dire que le président Alassane Ouattara est venu me saluer, ça c’est tout le temps. Moi, je ne viens jamais en Côte d’Ivoire sans aller lui dire bonjour. Il dit comme il doit se rendre à Addis-Abeba, il ne peut pas aller sachant que je suis dans son pays sans venir prendre de mes nouvelles. Donc c’est normal, c’est entre frères. Donc ne vous inquiétez pas, je vais très bien, je marche bien, et je n’ai aucun problème », a expliqué Sidya Touré.

Farouchement opposé au référendum et aux législatives dans le contexte actuel, l’opposition a plutôt appelé ses partisans à rester mobiliser contre le projet de changement de constitution.

« Préparez-vous pour les manifestations qui viennent. Et sachez qu’ils sont paniqués, mais la lutte continue », a-t-il conclu. 

Fanta Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*