jeudi , 3 décembre 2020

Coronavirus : l’appel de détresse de 22 étudiants guinéens coincés à Wuhan

Témoignage émouvant. Des étudiants guinéens en quarantaine à Wuhan, épicentre de l’épidémie coronavirus, appellent à l’aide. L’ambassade de Guinée à Beijing pour sa part a appelé  les Guinéens dans cette ville à la sérénité et au respect des règles de prévention. Témoignage ! 


« Je prends ma plume aujourd’hui en adressant un message émotionnel et émouvant aux autorités guinéennes, les informer de la situation dans laquelle nous vivons actuellement à Wuhan. L’heure est grave, je suis le seul étudiant guinéen qui étudie à Hubei University, je suis séquestré dans ma chambre plus deux semaines et difficile d’avoir le manger. Les supermarchés sont fermés, les grands marchés sont fermés, l’aéroport, le métro et les bus sont tous aux arrêts. Nous mangeons une fois par jour, difficile pour nous de sortir dans notre dortoir pour chercher quoi manger. Les prix des denrées alimentaires ont augmenté plus de 40%, les denrées que nous achetons à 10 yuans, nous les achetons aujourd’hui à 40 yuans. Les banques sont également fermées, la ville de Wuhan est totalement paralysée. Une ville mise en quarantaine par les autorités chinoises, nous sommes isolés et coupés du reste du monde. Hier la France, les Etats-Unis et le Maroc ont rapatrié leurs étudiants qui vivaient à Wuhan. Les étudiants Camerounais ont écrit directement à leur président de la République.

Aujourd’hui, le président Macky Sall a offert 6 500 000 FCFA aux 13 étudiants sénégalais coincés à Wuhan, épicentre de l’épidémie du virus coronavirus. Le chef de l’Etat sénégalais a offert à chacun des étudiants 1000 dollars, soit 500 mille FCFA environ, c’était à titre d’exemple parmi tant d’autres. Les étudiants guinéens sont abandonnés par les autorités guinéennes, surtout son représentant qui est l’ambassade de Guinée en Chine. Nous avons contacté notre ambassade ici, il n’a pas réagi d’abord financièrement et à toute autre assistance. Suite à cette psychose, nous lançons un appel aux autorités guinéennes et aux personnes de bonne volonté de nous venir au secours.

Nous sommes désolés par rapport à la sortie médiatique de Dr. Sakoba KEITA et nous condamnons avec fermeté, tout en vous informant qu’il y a bel et bien plus de 21 étudiants guinéens à Wuhan. Un dicton disait : ‹‹ celui qui n’est pas informé n’a pas droit à la parole ››. Un autre dicton disait : ‹‹ La parole mange son auteur s’il ne peut pas la maîtriser. ›› Donc, nous demandons un soutien financier à nos autorités à défaut d’un rapatriement. Seuls les étudiants guinéens qui résident à Wuhan qui n’ont pas reçu un soutien, sinon nos amis des autres pays ont reçu des soutiens de la part de leurs autorités.

Nous demandons à l’Etat, au président de la République Pr Alpha CONDE et à son gouvernement de prendre leur responsabilité par rapport à la situation des étudiants guinéens qui sont enfermés dans leurs chambres à l’épicentre du coronavirus, la ville de Wuhan. La plupart des étudiants guinéens dans cette ville sont des non boursiers, la situation est grave actuellement, nous n’avons plus quoi manger. Notre condition de vie est très difficile à l’heure où j’écris ces lignes, je suis enfermé dans ma chambre plus deux semaines trois jours. Aujourd‘hui, nous lançons un cri d’alerte de venir au secours. »

Nankouman KEITA, étudiant en master degré au département Sciences politiques et juridiques en droit public, spécialité la gestion publique à HUBEI UNIVERSITY à Wuhan [Chine]

Email nankoumankeita7@gmail.com

Tél. † 86 172-80-50-24-76 ; 131-73-81-76-07

WhatsApp et Imo 622-56-68-75

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*