dimanche , 5 juillet 2020
Flash info

Guinée : les confessions religieuses demandent le report des législatives du 16 février

Les leaders religieux musulmans et chrétiens ont appelé lundi au report des élections législatives prévues le 16 février, estimant qu’il est urgent de relancer le dialogue entre les différentes parties prenantes au processus.

Dans une déclaration publiée dans la soirée, les chefs des principales confessions religieuses du pays ont estimé que les conditions n’étaient pas réunies pour un scrutin libre et apaisé. 

« Les leaders religieux musulmans et chrétiens recommandent au chef de l’Etat, président de la République garant de la paix et de la quiétude sociale d’user des pouvoirs que lui confèrent son statut de Père de la Nation et de ses prérogatives constitutionnelles de repousser à une date ultérieure les élections législatives, le temps nécessaire pour garantir des élections libres, transparentes », a indiqué leur Porte-parole, l’Archevêque de Conakry, Monseigneur Vincent Koulibaly. 

Ils ont demandé aux FNDC et à l’opposition de surseoir aux manifestations et à aller à la table du dialogue. Les hommes de Dieu ont enfin invité les Guinéens à bannir les discours à caractère ethnique. 

« Il est très important voire capitale de comprendre que cette crise n’est pas ethnique elle est politique et doit le rester. N’acceptons pas qu’elle soit transformée en crise ethnique. Les leaders religieux musulmans et chrétiens vous appellent à la vigilance, à la sérénité afin de ne pas tomber dans et piège de ceux et celles qui utilisent la fibre ethnique pour tenter de nous diviser. Nous disons à tous les acteurs sociopolitiques qu’ils doivent mettre la Guinée au-dessus de tout ». 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*