mardi , 27 octobre 2020

La grève des « communicants » du RPG largement suivi

Fait très rare. Les membres de la cellule de communication du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir en Guinée, ont déclenché ce lundi 27 janvier une grève pour exiger le recrutement de certains d’entre eux à la fonction publique. 

Les jeunes en charge de la communication du parti présidentiel, en première ligne de la lutte pour vendre l’imagine de la gouvernance du président Alpha Condé se sentent lésés. 

En décidant d’observer un break à partir d’aujourd’hui sur les antennes des radios privées et sur les réseaux sociaux, ils exigent aussi  la nomination de certains à des postes de responsabilité. « Au lieu de cela, nous constatons que ce sont les militants de dernières heures qui bénéficient de promotion », commente un membre.

Ce qu’il faut noter, c’est que la première journée de ce débrayage a plutôt été une réussite. Les différents comptes sur les réseaux sociaux arborant l’annonce « Fermé » sont restés muets sur les bienfaits du pouvoir. Les attaques quotidiennes à l’encontre de l’opposition et du FNDC ont aussi marqué une pause. 

Cette première journée a-t-elle pu ébranler le pouvoir généralement sourd face aux mouvements de grève ? Wait and see. 

Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*