lundi , 6 avril 2020

Coronavirus : l’Etat guinéen toujours muet face à un danger pourtant réel

Les Guinéens doivent-ils s’inquiéter face à la propagation du Coronavirus ? On peut bien répondre par l’affirmative à cette question. Oui ! Le danger est bien réel au regard de l’arrivée massive chaque semaine d’une importante colonie chinoise en Guinée.

L’épidémie de coronavirus qui frappe la Chine depuis décembre a déjà fait un bilan macabre de 26 morts pour environ 830 cas confirmés. Les Etats-Unis et le Japon sont touchés par l’épidémie. 

La Guinée développe d’importantes projets miniers et d’infrastructures qui drainent chaque semaine des centaines de chinois sur son territoire. Cette migration représente naturellement un risque non négligeable qui nécessite des dispositifs adéquats dans un pays qui dispose tout de même d’une expérience avérée en matière de prévention et de lutte contre le virus Ebola. 

Face à ce qui s’apparente à une « globalisation » de l’épidémie du virus Corona,  le gouvernement guinéen peine cependant à prendre des mesures adéquates ne serait-ce qu’à l’aéroport de Conakry et dans certains grands hôpitaux pour prévenir tout cas de contagion et de propagation en Guinée. 

Le Conseil des ministres du jeudi 23 janvier ne s’est pas penché sur cette question qui, pourtant reste d’actualité sous d’autres cieux. C’est plutôt la révision de la Constitution qui a cristallisé les débats entre président et ministres. 

Fanta Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*