samedi , 31 octobre 2020

Guinée : le bilan des manifestations contre la révision constitutionnelle atteint deux morts

Au moins deux personnes ont été tuées lundi en Guinée suite à l’appel à protester lancé par le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) pour empêcher le projet de changement constitutionnel dans le pays. 

La première victime a été tuée à Conakry tandis que la second a trouvé la mort à Labé dans des conditions non encore élucidées. 

Le gouvernement guinée, à travers le ministère de la Sécurité et de la Protection sociale, a appelé dans un communiqué les citoyens au calme et à la retenue. 

« Le Ministère de la Sécurité et de la protection Civile présente ses condoléances à la famille de la victime et souhaite un prompt rétablissement aux blessés enregistrés aussi bien dans les rangs de forces de sécurité que parmi les paisibles citoyens », indique le communiqué. 

Fanta Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*