mercredi , 8 juillet 2020

La SENACIP 2019 se termine sur une note de satisfaction et d’espoir

Après sept jours d’intenses travaux marqués par des conférences-débats, d’immersions et de promotion d’actions citoyennes dans les quartiers et villes du pays, l’édition 2019 de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP) a pris fin lundi 23 décembre sur une note de satisfaction et d’espoir.

Présidée par le ministre d’État, ministre de la justice, Mohamed Lamine Fofana, la cérémonie de clôture a regroupé des activistes de la société civile, des cadres de l’administration, étudiants et partenaires de la Guinée dans la salle des fêtes de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

A l’occasion, le ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, Mamadou Taran Diallo, a dressé le bilan des activités menées au cours de cette semaine de SENACIP à travers le pays. Des actions au nombre desquelles on note une synergie des radios publiques et privées sur la promotion d’élections apaisées et la cohésion sociale,  d’immersions de volontaires dans les quartiers et des caravanes de sensibilisation sur le vivre ensemble.

« Cette quatrième édition aura été riche en activités et a mobilisé l’ensemble de nos compatriotes. Les cadres du département et les émissaires déployés à travers tout le pays ont débattu du thème avec les jeunes, parlé avec les femmes, sollicité les sages pour que les consultations électorales restent toujours détendues et empreintes de fair-play. Ceci dans un contexte et perspective d’élections, de consultations législatives, présidentielle et de référendum où l’opinion est souvent bornée et bernée uniquement sur l’impossibilité de la révision de la constitution avec fixation sur la durée du mandat présidentielle », s’est-il réjoui.

Le ministre de l’Unité nationale a exprimé son souhait que les prochaines campagnes électives et référendaires soient des moments de présentation et de justification de projets, suivi de débats contradictoires directs pour faire de l’information et barrer la route à l’intoxication.

Ceci, a-t-il relevé, « afin de contrer les velléités de tension dans le pays. »

Le ministre Taran Diallo a souligné les acteurs ont prôné la tolérance et la paix partout dans le pays à l’occasion de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix.

Il s’est dit satisfait de l’engagement citoyen dont les acteurs ont fait montre à cultiver l’esprit de compétition, la responsabilité et la tolérance à l’occasion des prochains rendez-vous électoraux.

Avant de conclure ses propos, le ministre de la Citoyenneté a encouragé ses compatriotes à prôner la paix et la citoyenneté en tout lieu et en toute circonstance.

Au nom du Président Alpha Condé et de son gouvernement, le ministre de la Justice et Garde des sceaux, Mamadou Lamine Fofana, s’est réjoui du bon déroulement de la SENACIP. Il a appelé chaque guinéen à continuer à poser actes de citoyenneté responsable.

« Nous avons eu des échos de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix. Des acteurs sont partis sur toute l’étendue du territoire national pour enseigner le civisme, la tolérance et le vivre ensemble. C’est l’objectif visé par le président Alpha Condé en créant ce département. Nous estimons que chacun de nous continuera à poser des actes civiques et citoyens dans la vie quotidienne », a conclu le ministre de la Justice.

Une dépêche de Daouda Yansané pour l’AGUIPEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*