jeudi , 28 mai 2020

L’opposition guinéenne promet d’empêcher les législatives du 16 février

L’opposition guinéenne a annoncé lundi sa décision d’empêcher la tenue des élections législatives prévues le 16 février en raison du fichier électoral qui ne reflète pas, dit-elle, la volonté du peuple.

En prenant cette décision, l’opposition entend aussi contester la crédibilité du président de la Commission électorale nationale indépendante qu’elle juge « partial » et « incompétent ». 

« Nous ne pouvons pas participer et nous ne pouvons pas accepter qu’une élection basée sur ce fichier soit organisée, parce qu’il ne reflétera pas la volonté de notre peuple qui, au regard de nos lois, a le droit de choisir ses députés », a déclaré le chef de l’opposition Cellou Dalein Diallo.

L’opposition assure que sa décision ne signifie par un boycotte. « Nous allons empêcher que ces élections aient lieu, jusqu’à ce que les conditions d’un scrutin équitable, transparent et juste soient réunies », a tenu à préciser Cellou Dalein Diallo. 

S’agissant de ces conditons, il s’agit principalement de l’assainissement du fichier électoral, la finalisation des élections locales de 2018, et l’abandon par le président Alpha Condé du projet de révision de la constitution.

« Nous n’acceptons pas le changement de constitution. Nous exigeons participer aux élections que si Monsieur Alpha Condé renonce au changement de constitution », a-t-il dit. 

Fin de la réunion des leaders de l'opposition : suivez le compte-rendu.Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Posted by Guineematin.com on Monday, December 23, 2019

Par Mamady Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*