vendredi , 29 mai 2020

Les coupures d’électricité affectent les vendeuses de poissons

Les délestages et manque de courant électrique refont surface dans la ville de Conakry. Les coupures d’électricité deviennent de plus en plus récurrentes et cela, depuis des semaines.

La capitale de la Guinée a renoué avec les coupures intempestives du courant électrique au niveau de plusieurs quartiers, surtout ceux de la banlieue.

Face à cet état de fait, plusieurs vendeuses de poissons ont déjà commencé à se plaindre. C’est le cas de Bountouraby Camara, vendeuse au marché de Bonfi, Commune de Matam. Elle a exprimé son désarroi face à cette situation, « vraiment nous souffrons beaucoup actuellement du manque d’électricité qui affecte sérieusement nos activités, parce que sans le courant la conservation des poissons devient difficile ».

Même situation à Kobaya ou cette ménagère du nom de Kadiatou Kallo a lancé un cri de cœur, « nous sommes fatiguées de cette situation, malgré le niveau d’investissement dans le secteur, on ne s’en sort pas, nos congélateurs ne fonctionnent pas normalement et cela handicape la bonne conservation de nos produits ».

Selon les justifications d’Electricité de Guinée (EDG), ces délestages sont dus à la baisse du niveau de production en générale, notamment le retrait de plusieurs Mégawatts sur le réseau connecté.

avec AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*