vendredi , 29 mai 2020

Conakry : déguerpissement forcé des occupants du port de Téminétaye

Le déguerpissement du port de pêche de Téminétaye situé dans la commune de Kaloum se poursuit sur fond d’étonnement et de protestation. La gendarmerie exécute une opération floue sur le dos des pêcheurs-artisans Interrogé mercredi 4 décembre 2019 sur les lieux de l’opération, le vice-président de l’association des jeunes pêcheurs artisans de Guinée, Idrissa Kallo, a décrit la situation que traverse ledit port.


Selon lui, le port de Téminétaye est un port ancestral occupé par une ethnie de la Sierra Léone appelé ‘’Téminè’’. La politique du défunt général Lansana Conté pour aider la pêche artisanale en 1991, avait initié l’aménagement de plusieurs débarcadères dont le port de Téminétaye. Mais pour le débarcadère de Téminétaye spécifiquement dit-il, le feu général Conté avait signé un décret qui le mettait à la disposition du Ministère de la Pêche pour que les partenaires puissent aménager et que les pêcheurs puissent rester en poursuivant leurs activités.


« Donc, on s’est dit que nous sommes dans un domaine légal où les pêcheurs, les coopératives des femmes fumeuses, mareyeuses et d’autres activités liées à la pêche doivent rester pour faire leurs activités. C’est à notre fort étonnement, qu’on entend que la partie a été mise à la disposition du promoteur de l’hôtel Noom, ça nous étonne vraiment. Il y a eu une étude d’impact environnemental qui a pris en compte ce débarcadère et les gens qui y habitent.


Les promoteurs de l’hôtel avaient recruté un cabinet d’étude pour même recenser les pêcheurs qui se trouvent aux alentours de l’hôtel. « Nous savons que ces études existent. Si réellement l’Etat voulait faire quelque chose, il allait prendre en compte ces études pour comprendre réellement la situation. On ne peut pas chasser quelqu’un dans un lieu où il travaille sans lui montrer un autre. Nous savons que Téminétaye n’est pas un domaine de l’hôtel Noom mais plutôt un domaine de l’Etat qui est attribué à la pêche par un décret ».


Selon les informations reçues par M. Kallo auprès des responsables de l’hôtel de Noom, le déguerpissement doit aboutir à l’extension de l’hôtel pour faire un parking. Et c’est pour cela, que les dirigeants de l’hôtel se battent pour rentrer en possession de leur terrain acheté à l’Etat.


« Au début du déguerpissement, on a appelé le ministre de la pêche qui était étonné de cette opération car il nous a fait savoir qu’il n’était pas du tout informé. Ceux qui font le déguerpissement nous ont dit que l’ordre est venu du président de la République, Pr. Alpha Condé de déguerpir le port de Téminetaye ».


Le vice-président des jeunes pêcheurs Mr Kallo a lancé un appel au président Alpha Condé qui a l’ambition d’aider la pêche artisanale car les pêcheurs de téminétaye traversent un moment difficile.

A préciser qu’à part des responsables du port de Téminétaye, aucune autre personne n’a voulu se prêter à nos questions.

AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*