lundi , 9 décembre 2019

Mini-remaniement ministériel en Guinée sur fond des tensions politiques

Le président guinéen Alpha Condé a procédé lundi à un mini-remaniement ministériel dans un contexte marqué par la recrudescence de violences liées au projet de révision constitutionnel.

Le Chef de l’Etat guinéen a ainsi nommé Albert Damantang Camara au poste de ministre de la Sécurité et de la Protection civile. Il remplace  Alpha Ibrahima Keira qui, lui, devient Ministre d’Etat, Conseiller spécial à la Présidence de la République.

La Guinée connait un série de manifestations organisées par le Front national pour la défense de la Constitution, un mouvement constitué de partis politiques, organisations syndicales et de la société civile, pour empêcher tout changement de constitution dans le pays.

Depuis le 14 octobre, ce sont environ 17 personnes qui ont été tuées dans les protestations à Conakry, Mamou et Labé.

Dans un autre décret, M. Condé a confirmé Mohamed Lamine Fofana, comme ministre de la Justice et Garde des sceaux. Parallèlement, il va assumer ses fonctions de  Chargé des relations avec les institutions républicaines.

Par ailleurs, le ministre de la Santé Gnankoye Edouard Lamah a été remplacé par le Colonel Remy Lamah. 

Par Mamady Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*