mardi , 19 novembre 2019

Comme un air de campagne sur l’autoroute : démonstration du « Oui à la nouvelle constitution »

Plusieurs milliers de personnes convergent vers l’aéroport international Conakry-Gbessia depuis 6h ce matin pour répondre à l’appel du parti au pouvoir afin de réserver un accueilli grandiose au président Alpha Condé. 

Après avoir passé plusieurs jours en Russie, en Turquie puis en France, le Chef de l’Etat guinéen regagne Conakry ce jeudi 31 octobre. Dans un contexte particulièrement tendu, marqué par un rapport de force entre opposants et partisans d’une nouvelle constitution en Guinée, le pouvoir veut montrer ses muscles et prouver à la face du monde, qu’il existe beaucoup de Guinéens, majoritaires d’ailleurs, qui sont favorables à une modification de la loi fondamentale du pays. 

Deux semaines tout juste après la mobilisation gigantesque du Front national pour la défense de la constitution pour dire « Non » au référendum, le RPG Arc-en-ciel draine à son tour, dans les rues de Conakry, ses militants pour défier l’opposition et conforter le président de la République dans sa marche vers un changement constitutionnel. 

Pour y parvenir, la mouvance présidentielle n’a pas lésiné sur les moyens. Des dizaines de bus publics et de véhicules privés sont mis à contribution pour mobiliser les jeunes jusque dans les quartiers périphériques de la capitale. 

Décidés à procéder à une véritable démonstration de force, les milliers de « militants », déplacés parfois à coup de quelques milliers de francs guinéens, arborent des t-shirts à l’effigie du président et brandissent des pancartes sur lesquels on peut lire : « Oui à la nouvelle constitution », « Je veux, tu ne veux pas, allons au référendum », « Alanmanè » (ça marchera, en langue Sousou) ou encore « le peuple veut sa constitution ». Même que certains services de l’administration publique et des écoles ont été mis à contribution pour réussir une grande mobilisation jusqu’à Kaloum.

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*