mardi , 19 novembre 2019

Le FNDC fait état de quatre morts dans les violences en Guinée

Au moins quatre personnes ont été tuées dans des violences lundi en Guinée en marge des manifestations contre le changement de la constitution, selon le Front national pour la défense de la constitution. 

Une cinquantaine de personnes ont été blessés lorsque les forces de l’ordre ont fait usage des armes à feu, indique le FNDC dans un communiqué, tout en condamnant « une répression sanglante et injustifiée ». 

Des violentes échauffourées ont émaillé les protestations organisées ce lundi 14 octobre par le FNDC pour contrainte le pouvoir à renoncer à son projet de révision constitutionnelle. 

Le gouvernement a fait état dans un communiqué de deux morts dont un gendarme et un civil. 

Par Fanta Bah

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*