mardi , 19 novembre 2019

Manifs anti-référendum : au moins deux morts en Guinée

Au moins deux personnes ont été tuées dans des violences lundi suite à l’appel lancé par le FNDC pour protester contre le référendum constitutionnel. 

Selon un communiqué du gouvernement, c’est un civil et un gendarme qui ont été tués dans le courant de cette journée. Le gendarme a été abattu par balle, d’après le gouvernement.

Le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation Général Bouréma Condé a indiqué que la situation était globalement sous contrôle. « Les services de police et de gendarmerie ont procédé à plusieurs arrestations », a-t-il dit. 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*