lundi , 14 octobre 2019

Elections : Quand Alpha Condé responsabilise la CENI devant Dieu et devant les hommes

Dans son discours à la nation mardi nuit à l’occasion du 61è anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance, le président Alpha Condé a semblé placer la Commission électorale nationale indépendante devant ses responsabilités et devant l’histoire. 

La CENI a fixé au 28 décembre la date de la tenue des élections législatives. Si celle-ci a été vite décriée par l’opposition qui la juge « intenable » et « irréaliste », la position du Chef de l’Etat sur ce sujet était très attendue. 

Mais ce qui a tramé dans le discours du président de la République, c’est qu’il a fait dans la prudence, refusant d’admettre la possibilité d’organiser l’élection des députés dans le courant de cette année, encore moins à cette date.

Le Président Alpha Condé a en revanche rappelé à la CENI la responsabilité qui est la sienne d’établir un chronogramme qui puisse permettre au pays de tenir des scrutin inclusifs. Une façon de dire qu’il ne fera qu’approuver un chronogramme avancé par l’institution électorale qui répondra devant l’histoire en cas de faille. 

Kaloumpresse

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*