lundi , 14 octobre 2019

Une marche contre le réchauffement climatique annoncée à Conakry

Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique dans le monde, plusieurs chefs d’États et de gouvernements se sont donnés rendez-vous au siège de l’ONU pour parler de l’environnement.


Dans la même lancée, plusieurs organisations de défense de l’environnement en République de Guinée se donnent les mains pour engager des initiatives climatiques citoyennes.


L’objectif est d’attirer l’attention des gouvernants et des citoyens sur les menaces qui pèsent sur l’environnement et la biodiversité dans le pays. Ces activistes comptent appuyer la mobilisation citoyenne pour la grève climatique mondiale en Guinée du 20 au 27 septembre 2019.

« Parmi ces initiatives, il est prévu une marche citoyenne le mercredi 25 septembre 2019. Le point de rencontre est fixé au niveau du pont 08 novembre à 8 heures (TU). L’itinéraire part du pont 08 novembre pour le carrefour de la Banque Centrale en passant par le port autonome pour aboutir au palais du peuple », a fait savoir directeur exécutif du Prong point focal de Global Climate Stricke, Ibrahima Sory Youla.


Pour les organisateurs de cette marche, l’heure est grave et il est temps d’agir.


« Il est nécessaire d’aller vers les énergies renouvelables. Il faut aller vers le mixte énergétique, pour éviter le réchauffement climatique. À chaque fois que les dirigeants sortent des COP, ils restent dans l’inaction, ils ont du mal à prendre des bonnes décisions. Les effets climatiques affectent déjà plusieurs milliers de personnes à travers la planète, si nous n’engageons pas une transition vers une énergie cent pour cent (%) renouvelable, on risque de se retrouver dans le trou » a t-il prévenu.


Il faut noter que 150 pays se sont déjà manifestés par des marches, des meetings, des sit-in pour accompagner cette grève mondiale du climat.

 

AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*