mercredi , 18 septembre 2019

Le gouvernement s’engage à ouvrir le dialogue sur la Constitution

Le gouvernement Kassory Fofana s’est engagé jeudi à promouvoir le dialogue politique et social au lendemain de l’appel du président Alpha Condé à des consultations nationales sur le projet de modification de la Constitution.

Les membres du gouvernement, réunis en Conseil des ministres, ont salué l’adresse du Chef de l’Etat à la Nation. Une démarche qui, selon eux, constitue une discours « historique » qui promeut la paix et la solidarité. 

Ils se sont aussi engagés à tenir les élections législatives dans le courant de cette année comme l’a demandé Alpha Condé dans son discours à la Nation.  

En attendant l’ouverture du dialogue souhaité par le numéro 1 guinéen, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a déjà annoncé son refus de discuter d’un projet de violation de la Constitution. 

Par Fanta Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*