mercredi , 18 septembre 2019

Guinée : le Parlement adopte un projet de loi portant statut général des militaires

Les députés présents à la session extraordinaire du 3 septembre 2019, ont examiné et adopté( en majorité) le projet de loi portant statut général des militaires en République de Guinée.


Les innovations de ce projet de loi portent sur l’interdiction faite aux militaires à la retraite( article 136) de se constituer en syndicat au des spécificités de la guinée et la formulation des dispositions applicables aux militaires servant en vertu d’un contrat.
Ce volet est couvert par les articles 154 à 161 du texte adopté par les députés. Par ailleurs l’Assemblée Nationale a apporté plusieurs amendements au nouveau texte de loi sur le statut général des militaires.
La forme a été amendée. Les visas relatifs à la constitution et au texte de création de l’armée guinéenne ont été supprimés. Supprimées également les dispositions de l’article 124 et remplacées par celles de l’article 137.

Pour le rapporteur des commissions Lois et Défense, « Le statut édition 2012 comporte des incohérences, insuffisances et difficultés d’application notamment dans l’avancement des militaires aux grades supérieurs, la mise à la retraite, dans la notation( deux fois par an) des sous-officiers et militaires de rang et surtout le régime des sanctions et des congés ».
Ainsi, avec l’expertise des officiers supérieurs de l’armée et des cadres des commissions Lois et Défense, les militaires guinéens ont un nouveau statut général.
Cependant, l’adoption de ce projet de loi a exposé mardi, les carences et le manque de discipline pendant les débats parlementaires au palais du peuple. Aucun respect pour l’autre ni pour les populations.

Ceux qui ont la parole sont chahutés avec des formes inouïes de violences verbales pratiquées souvent dans les salles des écoles élémentaires. Jamais, le niveau des débats à l’assemblée nationale n’est tombé aussi bas que pendant cette législature avec une salle de la plénière qui prend l’allure des salles rassemblées d’une école maternelle ou chaque enfant y va de son expertise personnelle .
C’est le parlement de toutes les banalités et des sonorités que nous avons découvert mardi, 3 septembre 2019 au palais du peuple.

AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*