samedi , 17 août 2019

L’UFC réplique : Fodé Oussou ou le syndrome de la persistance de la bêtise !

« Se peut-il qu’un homme soit moins sage qu’un oiseau ? » dixit Confucius !

A la suite de ma réplique aux propos irresponsables du clown de l’UFDG, Fodé Oussou, à l’endroit du Président Aboubacar SYLLA, l’individu a piqué une hérésie qui l’a poussé à assumer à nouveau son personnage d’aboyeur public, de mordeur dans le débat public, dans de nouvelles sorties au demeurant démentielles et confuses et à confirmer son inculture politique, d’ailleurs son inculture simplement. Je tiens alors à faire ces précisions.

Depuis la semaine dernière, le Président Aboubacar SYLLA est en pèlerinage aux lieux saints de l’Islam pour accomplir ses devoirs religieux et y prier pour le bonheur de la Guinée et de tous les guinéens. il n’a donc pas vraiment le temps de s’occuper de pareilles immondices, de petites gens comme Fodé Oussou.

Même s’il était en Guinée, le Président SYLLA ne saurait répondre à un individu sans scrupule qui ne  peut être son interlocuteur pour des raisons bien évidentes et qui, malgré son âge, s’illustre comme l’acteur politique le plus violent, le plus insolent, le plus inculte. Un vrai personnage puéril vicieux.

C’est en toute responsabilité que j’ai décidé de  faire des précisions à la suite de sa sortie totalement ratée dans le débat sur la nouvelle Constitution,  à l’occasion de laquelle, au lieu d’avancer des arguments objectifs pour défendre son avis, a sombré dans le débat de personnes. J’ai décidé moi-même, responsable de la communication du parti d’arrêter de lui répondre parce que les derniers propos de Fodé Oussou à la fois injurieux et d’une bassesse rare, révèlent de profonds dérèglements mentaux de la part de l’individu qui fait la honte de l’UFDG et qui ne lui apporte rien, ni stratégies, ni militants, ni image, bien au contraire.

Celui qui est à plaindre dans cette affaire, c’est Cellou Dalein qui doit se rendre compte à l’évidence qu’il a mis dans la direction de son parti un véritable psychopathe, un spécialiste des injures qui ternit, tous les jours un peu plus, l’image de l’UFDG dont il est le seul responsable qui injurie grossièrement et publiquement, avec des discours indignes même d’un jeune gueux.

Le comble de l’ironie dans cette affaire, c’est que le Président SYLLA qui n’aime pas les débats de personnes, qui n’a jamais sombré dans les attaques personnelles se trouve en être la malheureuse victime. La vie est parfois injuste  non ? Il est toujours resté dans le débat d’idées. Durant toute sa carrière politique, il n’a jamais tenu de propos injurieux ou diffamatoires à l’endroit de personne. Cela est bien connu et reconnu de tous. C’est bien une question d’éthique chez lui, de culture et surtout, je dis bien surtout, d’éducation.

Il est temps que Cellou Dalein rappelle à l’ordre son aboyeur public. Autrement, nous prouverons la connivence et nos répliques viseront le Président de l’UFDG  et aussi longtemps que nous serons attaqués par son obligé. Dieu seul sait qu’il y a à dire…A bon entendeur, salut !

Bangaly KEITA

Directeur de la Cellule de Communication de l’UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*