jeudi , 17 octobre 2019

Le juge a rejeté la demande de mise en liberté provisoire de Faya Millimouno

Un juge d’instruction au Tribunal de Première Instance de Kaloum a rejeté mercredi la demande de mise en liberté provisoire formulée par les conseils du président du Bloc Libéral Dr Faya Millimouno.

Inculpé pour diffamation à l’encontre du ministre de la Justice par intérim Mamadou Lamine Fofana, puis déféré à la Maison centrale de Conakry, l’opposant va donc devoir rester en prison quelques jours, sinon quelques semaines. 

Son avocat Me Faya Gabriel Kamano a indiqué que le juge a refoulé la demande aux motif qu’il existe un risque de « concertation frauduleuse » entre son client et ses complices. Ce que l’avocat trouve « totalement ridicule ». Les avocats vont faire appel de la décision.

Par Fanta Bah

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*