dimanche , 8 décembre 2019

Kiridi Bangoura lance de nouveaux chantiers de l’ANAFIC à Coyah et Dubréka

Le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, a présidé, le week-end dernier, les lancements de plusieurs chantiers de l’Agence Nationale de Financement des Collectivités (ANAFIC) dans la préfecture et celle voisine de Dubréka.

Dans quatre mois, de nouveaux Centres de santé, des latrines, des écoles primaires et collèges, des puits améliorés, des Maisons de jeunes verront le jour dans la préfecture de Coyah.

Dimanche, 04 août, le Ministre d’Etat Kiridi Bangoura, parrain de la préfecture de Coyah, a posé la première pierre des différents chantiers dans les communes rurales de Kouria, Manéah, Wonkifong  et Coyah Centre, ainsi que dans plusieurs districts de la préfecture.

Au nom des populations de Soumbouya, le Préfet Ibrahima Barboza Soumah, s’est réjoui de cette autre initiative historique du Président de la République, Pr Alpha Condé : «  Nous saluons la naissance et la mise à disposition de nos population de l’ANAFIC, qui est désormais un espoir, voir un outil incontournable pour l’atteinte des objectifs de développement dont la finalité reste l’amélioration des conditions de vies de nos populations ».

Déjà samedi, 3 août, Kiridi Bangoura a entamé sa tournée par la commune rurale de Tondon (Dubréka). Le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République y a lancé les travaux de construction du nouveau marché et du siège de la commune rurale.

« Le Pr Alpha Condé nous construit un marché. Dans quelques mois nous aurons un marché digne de ce nom ou nous pourrons vendre et acheter à l’abri des intempéries. Nous lui disons merci et dites-lui que nous, femmes de Tondon, prient pour lui et le soutienne à 100% », a déclaré Diplo Yarie Camara, présidente des femmes de Tondon.

A Dubréka et à Coyah, le Ministre d’Etat Kiridi Bangoura a réaffirmé le souci du Président Alpha Condé d’améliorer les conditions de vie des populations rurales : « Depuis plusieurs années, notre pays exporte la bauxite. Avant, l’argent de cette vente restait dans les caisses de l’Etat pour travailler avec. Mais, le Pr Alpha Condé a décidé de retirer 15% de la recette des ressources du sous-sol. Ces 15% seront redistribués à toutes les communes du pays pour qu’elles puissent satisfaire leurs besoins en infrastructures et autres. C’est cette belle initiative qui fait que Coyah va changer de visage. Chaque année, cette initiative sera renouvelée selon vos besoins parce que le Président veut que vous même vous décidez de vos attentes et que vous puissiez enfin bénéficier des retombées de l’indépendance du pays ».

Si à Coyah, les infrastructures vont coûter plus de 7 milliards 436 millions 988 milles de nos francs, à Dubréka elles coûteront plus de 1 milliard 526 millions 612 mille de francs guinéens.

 

Mabinty L. Soumah

Chargée de communication du Secrétariat Général de la Présidence

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*