samedi , 17 août 2019

Mandiana : la Gestion des conflits domaniaux, priorité du budget de 750 millions GNF

La première session du conseil administratif de la préfecture de Mandiana, en Haute Guinée, s’est tenue du 1er au 03 août 2019, dans la commune urbaine.

Les participants ont adopté le budget préfectoral 2019 qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 750 millions de francs guinéens.


Tous les aspects liés au développement socio-économique ont été discutés et des solutions endogènes ont été proposées dans les divers domaines à savoir : l’éducation, la santé, les infrastructures communautaires, l’environnement, les mines, la paix et la sécurité.

Un accent particulier a été mis sur la prévention et la résolution des conflits. Au moins 27 cas de conflits agitent cette préfecture au quotidien, notamment des conflits transfrontaliers (entre guinéens et maliens), des conflits domaniaux surtout dans les zones minières.

Dans les recommandations, les sages ont été invités à s’impliquer activement avec impartialité dans la gestion des conflits récurrents qui sont pendants dans les tribunaux dont les verdicts sont souvent sources d’affrontements et de violences. Des violences qui entrainent souvent des pertes en vies humaines et de destructions de biens publics et privés.

Il a été surtout recommandé la rationalisation de l’exploitation artisanale de l’or qui détruit l’environnement et surtout l’interdiction de l’utilisation des produits toxiques dans les mines d’or.


AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*