vendredi , 6 décembre 2019

Pluie de condamnations après l’assassinat de Mamoudou Barry

L’assassinat le 20 juillet du docteur Mamoudou Barry, enseignant chercheur guinéen près de Rouen, en France, suscite une vague d’indignations aussi bien en Guinée qu’au-delà des frontières guinéennes.

Le président Alpha Condé qui se dit « très touché » par ce meurtre a présenté ses condoléances à la famille Barry et au peuple de Guinée tout entier.

Le chef de l’Etat guinéen va s’entretenir d’ailleurs avec l’Ambassadeur de France en Guinée Jean-Marc Grosgurin pour la suite à donner à ce dossier.

L’opposant Sidya Touré, « très peiné » par la mort de l’universitaire guinéen, a également présenté ses condoléances à la familles et aux guinéens. 

Le leaders de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo a condamné la mort tragique de son compatriote, rappelant que « le sport doit rester un moment de partage et de fair-play. »

Hors des frontières guinéens, le président sénégalais Macky Sall a condamné un crime « odieux » et apporté son soutien à la famille de Mamoudou Barry et à son homologue Alpha Condé.

 

Par Mamady Fofana

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*