mardi , 19 novembre 2019

La Guinée accepte d’exporter le fer de Nimba via le Liberia

Après plusieurs années de tergiversations, le régime d’Alpha Condé a finalement accepté le principe que le minerai de fer des monts Nimba, au sud de la Guinée, transite par le port de Buchanan, au Liberia.

Le suspense est finalement levé. L’option libérienne, la plus réaliste pour Nimba et Zogota est désormais validée par Conakry.

A part le fer de Simandou qui devrait être évacué via le “Transguinéen”, les gisements de fer de Zogota (N’Zérékoré) et Nimba (Lola) seront exportés par le Liberia.

C’est le président guinéen Alpha Condé qui s’est chargé lui-même de l’annonce. Au cours du diner officiel qu’il offrait à son homologue libérien lors de son séjour à Conakry, le 11 juillet, M. Condé a levé toute équivoque sur la position de son pays. Une précision favorisée par la signature en février, de l’accord avec Benny Steinmetz qui a permis l’entrée de Niron Metals du britannique Mick Davis à Zogota.

“Nous sommes d’accord pour que le minerai de fer de Zogota passe par le Liberia. Nous avons l’espoir que le fer de Nimba suivra cette voie parce que Nimba est plus proche du Liberia”, a-t-il clarifié.

On rappelle que la SMFG qui réalise les explorations sur les monts Nimba est détenue par BHP Billiton, Newmont, Areva et l’Etat guinéen à travers Mifergui-Nimba.

Emergencegn.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*