dimanche , 21 juillet 2019

La Guinée autorisée à adhérer à la Banque asiatique d’investissement des infrastructures

Réunis en plénière, les députés de l’Assemblée Nationale(AN) ont adopté jeudi, 04juillet 2019, à l’unanimité des présents, plusieurs textes soumis à l’examen, notamment le texte portant sur la loi d’autorisation, de ratification et d’adhésion de la Guinée à la Banque Asiatique d’Investissement des Infrastructures(AIIB).

Créée en 2014 sur l’initiative de la Chine, cette banque a pour vocation de financer des projets d’infrastructures notamment en Afrique.

Selon le rapporteur général, l’honorable Alfa Mohamed Diallo, l’AIIB est dotée d’un capital social de 100 milliards de dollars américains et compte des membres régionaux d’Asie et non régionaux dont des pays africains.

«L’AIIB finance des projets d’infrastructures à travers des prêts souverains effectués selon les termes identiques à ceux d’instances multilatérales usuelles comme la Banque Mondiale et autres banques de développement », précise le parlementaire. Pour profiter pleinement des opportunités offertes par cette banque pour la construction et le développement des infrastructures en Guinée et en prélude à la prochaine assemblée annuelle des 12 et 13 juillet 2019, le gouvernement a, selon lui, manifesté le 07 janvier 2019, son intérêt d’y adhérer.

Le député rappelle « lors de sa session du 22 avril 2019, le Conseil d’Administration de l’AIIB a approuvé suivant la résolution numéro 77, l’admission de la Guinée à devenir membre avec les conditions d’autorisation, de ratification et d’ adhésion par l’AN y compris les actes de promulgation et de ratification ».

« En tant que membre, la Guinée doit souscrire à 10 actions de 100 mille dollars américains chacune soit un million de dollars payables en
5 échéances de 200 mille dollars », a-t-il déclaré.

La 1ère échéance, dit-il, doit intervenir avant le 12 juillet et les 4 autres aux dates- anniversaires de l’adhésion au Luxembourg. La Guinée
a également, selon l’honorable Alpha Mohamed Diallo, la possibilité d’acquérir 40 autres actions sujettes à appel en cas de libération ou
d’augmentation du capital.


AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*