dimanche , 21 juillet 2019

Constitution : les Brassards Rouges interpellent le président de la République

Après une réunion d’urgence tenue ce lundi 1er juillet 2019, par les Brassards Rouges de Guinée (BRG). Un seul point était à l’ordre du jour :

La volonté renouvelée du Professeur Alpha CONDE, Président de la République de Guinée, lors du Conseil des Ministres du jeudi 27 juin 2019 qui affirme avoir pris acte de la volonté exprimée par la totalité des membres du Gouvernement de s’inscrire dans la dynamique d’un référendum pour le changement de la Constitution.

Il faut préciser que, les Ministres ne représentent pas le Peuple de Guinée, ils sont au service du Président de la République car ils ont été nommés pour obéir aux ordres de ce dernier.
Les Brassards Rouges de Guinée (BRG), fidèle à leurs engagements et à leurs fermes déterminations à défendre les acquis démocratiques et la constitution en république de Guinée, prennent également acte de la démarche du Président de la République, Prof Alpha CONDE qui n’est rien d’autre que la manipulation du Peuple de Guinée et de l’opinion internationale.

Les Brassards Rouges de Guinée, invitent le président de la République à ne pas s’entêter à changer la Constitution, car il a échoué à faire passer cela par quelques Préfectures, notamment les préfectures de : Coyah, Dubréka, Boké, Kindia, N’Zérékoré… qui s’est finalement soldé par deux cas de mort.

En dépit des résistances farouches de certains citoyens, le Président Alpha CONDE, veut profiter de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) pour tenter ce Projet suicidaire qui pourrait être fatale pour le peuple de Guinée. Non disons non !

Nous invitons le vaillant peuple de Guinée à se tenir prêt et vigilant, pour le jour ou le principal concerné se prononcera en faveur d’une nouvelle constitution. Et nous mettons en garde les imposteurs qui veulent prendre le pays en otage.

Nous attirons aussi, l’attention de la Communauté Internationale sur les risques des manifestations liées au projet de nouvelle constitution qui pourrait se solder par la migration clandestine masse des jeunes ou des cas de morts et de blessés.

Vive les Brassards Rouges de Guinée !

Vive la République !

Que Dieu bénisse la Guinée !

Conakry le 1er /07/2019

La Coordination Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*