vendredi , 18 octobre 2019

Urgent/Décès à Conakry du maire de la commune de Ratoma

Souleymane Taran Diallo, maire de la commune de Ratoma est mort d’une crise cardiaque au petit matin de ce lundi à la polyclinique de Dixinn. Cette information est largement diffusée sur les réseaux sociaux par ses proches.

On se rappelle qu’en décembre dernier, Souleymane Taran Diallo, candidat de l’UFDG, a été élu maire de la commune de Ratoma avec 30 voix sur 45. Qui était Souleymane Taran Diallo ? Voici ci-dessous, un extrait de son portrait dressé par la fédération UFDG de Ratoma.
Né à Conakry en pleine période de lutte pour l’indépendance de la Guinée, 1951 plus précisément. Souleymane DIALLO est le fils ainé d’une famille de huit (8) enfants. Il fit ses débuts d’écolier à l’école primaire de Belle Vue devenue TITO, courageux, brillant et bon élève, le jeune prodige de Taran entre à la Faculté des Sciences Sociales de l’Université de Conakry très vite. Il fit des études en PHILOSOPHIE et LINGUISTIQUE et obtint un Diplôme d’Etudes Supérieures. A l’époque les brillants étudiants et major de leur promotion étaient pour la plus tard retenus pour donner des cours à l’Université. Il devient dès la rentrée de 1975-1976 alors qu’il était encore étudiant diplômitif, Professeur assistant d’HISTOIRE de la PHILOSOPHIE MODERNE ET CONTEMPORAINE à l’Institut Polytechnique de Conakry. A la fin du cycle universitaire en 1976, Souley, comme l’appellent ses intimes ; devient professeur de SCIENCES POLITIQUES à la faculté d’Agronomie de Siguiri. Il y resta jusqu’en juin 1978 année à laquelle, une femme influente dans la révolution découvrit le jeune talentueux lors d’une conférence qu’il animait à l’Université et proposa de le muté à Conakry à la faculté des sciences administratifs et de la nature (FASONA).

De retour à Conakry, il donna entre 1978 et janvier 1981 les cours d’HISTOIRE de la PHILOSOPHIE ANTIQUE ET MEDIEVALE à la faculté des Sciences Sociales de Conakry. En 1981, dans le cadre de la coopération entre la guinée et les Iles Seychelles ; l’éminent professeur d’Université Souleymane Taran DIALLO est retenu comme coopérant. Partit pour 2ans, il y restera 12 ans. Douze années pendant lesquelles il fera honneur à la guinée en prouvant sa compétence dans le domaine de l’enseignement et du Sport.
Il fut successivement professeur de français, d’histoire, et de sociologie du monde contemporain au National Youth Service (NYS), puis donna des cours de sciences politiques aux officiers supérieurs de l’armée des Iles Seychelles, conseiller des parents d’élève en difficulté scolaire et membre de la commission nationale de sélection et d’orientation des élèves en fin de cycle secondaire. Il eut le mérite d’être un des formateurs de l’actuel Président des Iles SEYCHELLES.

Dans le domaine des sports, c’est aux SEYCHELLES qu’il découvre le TAEKWONDO, les boules et pétanques ainsi que le Tennis de Table. Excellent joueur de BOULES ET PETANQUES, il est nommé Directeur Technique National de la fédération des boules et pétanques de la REPUBLIQUE DES SEYCHELLES entre 1988 et 1992, il participera à plusieurs compétions nationales et internationales des boules et pétanques et gagne des médailles dans la plupart et collectionne les coupes. C’est en 2001, lors d’un stage de la solidarité olympique que le Grade de Ceinture noire 2ème DAN mondiale lui est décerné par le KUKKIWON à Seoul en COREE.

De retour dans son pays natal en janvier 1993, l’enfant de Dixinn devenu grand et expérimenté de par ses années passées loin du pays, réintègre l’administration guinéenne mais cette fois au département des sports. Ainsi de 1993 à 2005 il est chef de section Sports de haut niveau et cumulativement à titre intérimaire à plusieurs occasions, Directeur National de l’Education Physique et des Sports. Entre temps de 1995 à 1997 il est nommé Coordonnateur du stage de formation des encadreurs sportifs de proximité au niveau sous régional. En 1998 il est élu président de la fédération guinéenne de TAEKWONDO poste qu’il occupe à ce jour encore. En 2001 il intègre le Comité National Olympique et Sportif de Guinée en devenant Secrétaire chargé des Infrastructures et des Équipements.

Par plusieurs occasions il a su montrer son savoir et son savoir-faire en faisant montre d’esprit créatif et innovant ce qui lui a valu d’être nommé en 2005 Chef de Division Sports de haut niveau ; poste qu’il occupe jusqu’en 2008, année à laquelle il est nommé Directeur du Bureau d’Etudes de Stratégie et de Développement et simultanément élu Vice-président de l’Union Africaine de TAEKWONDO. En 2010 il devient Directeur Général Adjoint du Fonds d’Aide au Développement du Sport. De 2009 à 2013 il est Secrétaire Général de l’Union Mondiale Francophone de TAEKWONDO. Et puis en 2013, il est élu vice-Président de l’Union Mondiale Francophone de TAEKWONDO. Il ne s’arrête pas là. Car en 2014 il est élu Vice-Président du Comité Olympique et Sportif de Guinée et Membre de la Commission de supervision des compétitions de TAEKWONDO aux Jeux Africains de Brazzaville. Quel parcours d’un enseignant brillant et d’un Sportif passionné et engagé ?

Travailleur honnête et généraux envers ses collaborateurs et tout le monde d’ailleurs, il a plusieurs fois été confronté à des saboteurs qui ont tenté de lui mettre les bâtons dans les roues… Mais DIEU étant GRAND jamais un détracteur n’a réussi à le détourner de son chemin. Se sentant mal à l’aise sur le retard de son pays dû en partie de la mal gouvernance politique et économique, il décide de s’engager en politique au côté de Cellou Dalein DIALLO pour qu’ensemble ils luttent pour la Guinée Unie et Prospère.

C’est ainsi qu’en 2008 il adhère à l’UFDG et devient Président du Comité de Base de son secteur à Hamdallye 2. Il accepte que son domicile privé soit utilisé comme siège du Comité de Base, de la Section et de la Fédération du parti à Ratoma. En 2009, il est élu secrétaire général de la Section de Hamdallaye et membre de droit de la fédération. Suite au fractionnement de la fédération UFDG de Ratoma en trois fédérations en 2013, Souleymane Taran DIALLO est désigné secrétaire fédéral par Intérim de Ratoma 1. Il est officiellement élu par 75 voix contre 33 au même poste en juin 2015 lors du congrès fédéral. Belle reconnaissance des militant(es) et responsables des sections !

Politicien convaincu et engagé, il a participé à toutes les manifestations, y compris les marches organisées par l’opposition de 2011 à maintenant. Il a assisté et continue à assister plusieurs victimes de ses manifestations. Bon manager, grand meneur d’équipe, mobilisateur et ouvert, son arrivée à la fédération a été bénéfique au parti et surtout aux jeunes qu’il a approché et permis de montrer le talent. Taran c’est l’ami des jeunes, des femmes, des sages il est à l’écoute de tout le monde. N’a-t-il pas été bon enseignant pour ces qualités ?
Suite aux accords politiques du 20 août 2015, autorisant la recomposition des délégations spéciales des communes entre mouvance et opposition, Souleymane Taran DIALLO, a bénéficié de la confiance du Président Cellou Dalein DIALLO et du conseil politique de l’UFDG pour être désigné Président de la Délégation Spéciale de RATOMA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*