dimanche , 17 novembre 2019

Le ministre de la sécurité s’attaque à l’utilisation abusive des sirènes

Le ministre guinéen de la Sécurité et de la Protection civile a émis un communiqué dans lequel il tente de réglementer l’usage des gyrophares et sirènes dans le pays. Une mise au point très importante dans un pays où, de simples cadres de l’administration ou des agents des forces de sécurité, parfois en compagnie de leurs maitresses, peuvent s’offrir impunément les services d’une sirène, moyennant quelques billets de banque, pour les civils. 

Le ministre Alpha Ibrahima Kéira rappelle dans ledit communiqué qu’en plus du Président de la République et du président de l’Assemblée nationale, d’autres hautes personnalités comme le Premier ministre et le Chef d’Etat major général des armées sont autorisés à faire recours aux sirènes.

Ils conclut la liste des privilégiés par les « véhicules de la police, de la gendarmerie, de la Protection civile, des douanes et des unités d’intervention ». Ceux-là mêmes qui abusent des sirènes et causent généralement de la chienlit dans la circulation.

Par Mamady Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*