mardi , 23 juillet 2019
Flash info

Guinée / Processus électoral: le groupe des cinq à la CENI

Le groupe des cinq a été reçu mardi 18 juin 2019 par le président de la CENI, Me Amadou Salif Kébé au siège de l’institution sis au quartier Cameroun dans la Commune de Dixinn. L’objectif est de revoir le niveau des préparatifs des prochaines élections en Guinée.


Le groupe des cinq est composé des représentants de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union européenne (UE), du système des Nations Unies (SNU), des ambassadeurs des Etats-Unis et de la France
Au sortir de la rencontre, le président de la CENI s’est réjoui de la visite des partenaires techniques et financiers. Maitre Salif Kebe a aussi apprécié la qualité des échanges qui ont toujours existés entre son institution et ces partenaires.


Selon Me Salif Kébé, il s’agissait pour ses hôtes de s’enquérir de l’état d’avancement des préparatifs des prochaines élections législatives, notamment la question de mise en œuvre des recommandations de l’audit du fichier électoral.


« Le groupe des cinq est venu s’enquérir des nouvelles à la CENI. Avant d’aller à Kindia, nous nous sommes retrouvés avec eux pour discuter des perspectives concernant l’organisation des élections législatives en République de Guinée. Il était question en ce moment- là de savoir à quel moment on peut organiser ces élections » a-t-il déclaré, avant d’ajouter que le cas de la mise en œuvre des recommandations de l’audit du fichier électoral a été évoqué sans oublier la révision des listes qui doit se faire de façon approfondie, le tout dans le but de l’organisation efficiente des législatives.


« Nous avons fait savoir à nos visiteurs que tout se passe normalement même si la CENI manquait un peu de ressources. Tous les programmes sont en train d’être exécutés » rassuré le président de la CENI.


Il a évoqué notamment le recrutement en cours au niveau des marchés publics d’un cabinet d’ingénierie qui sera chargé d’installer les logiciels nécessaires pour la gestion de la base de données électorales.


En ce qui concerne le recrutement de l’opérateur qui sera chargé de faire la révision des listes électorales, le Dossier d’appel d’offres (DAO) est actuellement en cours de rédaction avec le concours de spécialistes précise Me Salif Kebe.


« Et pour la première fois dit-il, la Guinée va avoir son propre logiciel de gestion de base de données électorales (pour le déboulonnage facial, le déboulonnage par iris, par emprunt digital et par alpha numérique).


Cela permet à la CENI de dire au peuple de Guinée que sa base de données va avoir les mêmes caractéristiques que celles des autres pays sur le plan international. Ledit logiciel sera désormais une propriété de l’Etat guinéen que la CENI va utiliser. Une grande première pour notre pays ».


Enfin selon Me Salif Kébé, les partenaires techniques et financiers ont promis d’accompagner la CENI pour l’organisation d’élections libres et transparentes.

AGP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*