lundi , 17 juin 2019

Le Président Alpha Condé inaugure le Tribunal de Commerce

Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a procédé le mercredi 20 mars 2019 à l’inauguration du tout nouveau siège du Tribunal de commerce de Conakry, non loin de la Cour d’Appel de la capitale. Cette initiative du gouvernement à travers le ministère d’Etat à la Justice, Garde des Sceaux avec l’appui de la Société Financière Internationale (SFI) se situe dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires en Guinée. La mise en place du Tribunal de Commerce de Conakry vise à assurer  une sécurité juridique et judiciaire en vue de faciliter l’activité des entreprises, d’améliorer la fourniture de ce service public aux investisseurs. Il s’agit aussi de rassurer les investisseurs quant à la transparence et l’équité dont ils bénéficieront dans la conduite de leurs affaires en Guinée.

Le présent Tribunal de Commerce a également pour objectif de stimuler la croissance des investisseurs locaux et étrangers.

Le président du Tribunal de Commerce de Conakry, Pierre Lamah, a indiqué que cette reforme vise à garantir la sécurité judiciaire aux investisseurs tant nationaux qu’internationaux à travers une justice spécialisée dans le traitement des litiges commerciaux. De ce fait, il a rassuré les opérateurs du secteur privé que les magistrats, les juges consulaires et les greffiers  s’engagent de manière ferme et solennelle à relever les défis à travers l’application saine et rigoureuse de la règle de droit.

Le Président directeur général de la Société Financière Internationale, Philippe Houerou, dira pour sa part que la mise en place de ce Tribunal de Commerce est un pas important dans le partenariat entre la Guinée et sa structure financière. Il a apprécié les efforts que la Guinée fournis pour se doter d’infrastructures qui, selon lui, sont indispensables à assurer l’économie. Le PDG  de la SFI qui a mis l’accent sur le partenariat stratégique, a rassuré d’accompagner la Guinée dans son élan de développement.

Pour le ministre d’Etat, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me Cheick Sako, ce Tribunal  qu’il qualifie d’indépendant et spécialisé, doit permettre de rendre une justice plus rapide et à priori acceptable. Selon lui, le contentieux commercial est de plus en plus technique et complexe et cela d’après le ministre, exige une compétence accrue.

Le Président  de la République, le Professeur Alpha Condé, a précisé que la justice est un problème en Guinée quoique son indépendance soit prévue dans la Constitution. Mais d’après le Chef de l’Etat, l’indépendance de la justice face à l’argent n’est pas dans la Constitution et exige un traitement adéquat des juges que l’Etat a déjà fait.

Le Président Alpha Condé a fait savoir que la Haute Cour de Justice sanctionne les juges indélicats mais malheureusement les populations ne sont pas informées. Pour le Président de la République, si les populations  étaient au courant des sanctions contre les juges, elles allaient être encouragées à porter plainte contre eux.

Au regard de tous ces aspects, le Chef de l’Etat a souhaité que les magistrats travaillent selon les règles de l’art et que ce Tribunal permette d’améliorer le climat des affaires.

Le Bureau de Presse de la Présidence

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*